Média Alternatif Indépendant
Featured stories

Rencontre avec Stephen Fondateur du Concept Store Le Céréaliste

Florian & Julien

Mettre le lait avant ou après les céréales, #LeLaitAvantOuApresLesCereales, jamais un bol de céréales avait suscité autant de débat sur la toile surtout sur Twitter. Ce rituel du matin, important pour tous, est essentiel pour démarrer sa journée du bon pied. Mais de jeunes entrepreneurs ont décidé de sortir les bols de table pour les rendre accessible à n’importe quel moment de la journée, dans un concept store dédié aux céréales que ce soit le temps d’une soirée entre potes ou juste pour le plaisir de découvrir de nouveau goût.

Nous sommes parti à la rencontre de Stephen 29 ans, Fondateur du premier Bar à Céréales, dans son concept store “Le Céréaliste” dans le quartier du Marais à Paris.

Ouvrir une Boutique de Céréaliste c’est assez originale d’où t’es venu l’idée ?

À la base j'organisais des événements sur Paris. J’ai voulu organiser un pop up store qui durait la journée où je réunissais des marques et des créateurs. Et pour l'occasion je sortais une collection de vêtement pour ma marque Louis Cochon. Et pendant longtemps j’ai bossé dans des concepts stores. Donc je me suis dit, dès le départ si j’ouvre le mien il faudrait une partie où tu peux manger, te poser, acheter des sapes, regarder des oeuvres, te faire tatouer, toutes les choses que j’aime et que je mettais dans mes événements. Il nous fallait une partie restauration donc on s’est dit : “pourquoi pas un Bar à céréales ?” C’était vraiment un délire au début, mais vu que je faisais des visuels pour ma marque donc j’ai créé un logo, une marque, une affiche. En organisant l'événement on a fait comme si c’était un intervenant et on avait une trentaine d’autres intervenants, on a fait la promotion comme si c'était n’importe quelle marque qu’on allait représenter sur notre événement. Au début c'était ma marque de vêtement qui finançait un peu tout et au fur à mesure le Bar à Céréales a pris le pas donc on a décidé de tout réunir derrière mais de continuer à faire les mêmes choses des sapes, tatouages tout ce qui nous passait par la tête.

Dans votre boutique on retrouve bien plus qu’un bar à céréales, il y a aussi des oeuvres exposées, des vêtements vendus pourquoi avoir voulu diversifier votre boutique ? Êtes vous les seul à proposer ce type de concept en France ?

J’ai pas la prétention mais je pense qu’on est les seuls, après c’est une volonté pour moi d'être le plus différent possible de ce qui se fait, j’essaye, quand tout le monde regarde à gauche, de regarder à droite. Après certainement il doit y avoir un endroit qui doit être pareil qu’ici ou bien lui ressembler. Mais avoir des Céréales, faire des événements, tatouages, Art, je pense pas parce que faire le lien entre tout ça c’est compliqué.

Vous organisez vos propres événements mais vous apparaissez sur d’autres aussi du coup comment se passe vos collab et où organisez-vous vos propres événements ?

Nos événements sont un peu comme le Bar à Céréales, c’est principalement des thèmes un peu régressif. Après on est partenaire sur des gros évènements classiques où tu viens danser, tu t’amuses comme la Sunday Groove qui se passait les Dimanches à la Wanderlust sur Paris, ou le Hip Hop Love Soul aussi.
Après les événements qu’on produit nous même c’est sur des thèmes régressifs. On a fait par exemple une pyjama Party au Paris Country Club. Dans notre boutique aussi, on organise des événements assez régulièrement ou soit on fait la promotion d’un artiste, d’un créateur, on a eu un souffleur de verre, ou un artiste musical par exemple on a fait la sortie d’album de Take a mic ou Eddie Hyde. Ou sinon c’est notre Pizza Party où là on est en collaboration avec une pizzeria qui est pas très loin Le Flamingo, et les gens viennent faire des pizzas ici. En vrai, on fait tout ce qu’on aime bien ou qu’on trouve sympa et qu’on peut mettre sur un thème familial ou régressif. Moi je préfère pas miser sur l’argent mais plutôt miser sur des gens, sur des relations, le travail sur le long terme que directement faire des thunes.

Pourquoi avoir choisi le quartier du marais pour implanter votre boutique ?

À la base quand je cherchais c'était plus une question d’opportunité, vu nos fonds on avait pas le choix entre mille endroit, mais en même temps je voulais que ce soit dans le Marais parce que ça reste le lieu sur Paris où il y’a le plus de concept store et en même temps c’est un quartier mythique. Je viens de Sevran donc ouvrir une boutique dans le Marais quand j'étais jeune j’imaginais même pas que ça allait arriver, du coup je voulais être dans un quartier mythique pour lancer le premier Bar à Céréales en France.

Le Céréaliste au Marais, à Châtelet pourquoi pas à Sevran ?

Pas à Sevran parce que le prix de nos bols coûtent un Grec (rires), chez nous si ça coûte le prix d’un grec personne va consommer. C’est pas la cible, après c’est pour ça que je voulais être dans un beau quartier parce que je voulais donner accès à des gens qui avait pas forcément beaucoup d’argent d'être dans des endroits ou des lieux stylés plutôt que l’inverse parce que si j’avais été à Sevran il aurait fallu que je vends au même prix et ça n’aurait pas intéressé vraiment le public et je pense pas qu’on n’aurait eu autant d'intérêt si on avait ouvert à Sevran.

Avec le Grand Paris ça sera possible ?

“Avec le Grand Paris j’envisage mais pour une entreprise comme la nôtre attendre le Grand Paris pour commencer à s’implanter c’est un très gros risque c’est beaucoup d’argent. Il faut payer les loyers c’est compliqué. Le but de Céréaliste c’est de faire des franchises donc si il y’a quelqu’un qui veut faire une franchise en Banlieue ou n’importe où, elle est la bienvenue.

Une marque de céréales produit par Le Céréaliste c’est possible ?

En vrai tout est une question d’argent, on a déjà trouvé les fournisseurs c’est juste il n’y a pas les fond pour tout faire mais ça va se faire. Je vais en faire plusieurs, pour le nom je reste assez vague parce que j’ai envie de faire un truc vraiment particulier. En gros, je veux sortir des céréales mais avec d’autres marques ou d’autres figures connues, ils seront produits en France.

Proposez nous vos meilleures composition Céréales/Lait

Les Reese's Puffs / Lait de Noisette / Kinder Country / Chantilly / Chocolat /

Comment les gens choisissent leur mélange de Céréales ?

Maintenant on est une génération où les gens ont pas mal voyagé, c’est très rare que les gens ne connaissent pas du tout. Il y’a une partie des gens qui sont partis un peu en voyage qui veulent remanger des céréales qu’ils ont mangé aux States, à New York ou à Miami etc... Après t’as les gens qui veulent manger des céréales comme les Lucky Charms ou les Froot Lops qui existaient avant en France, du coup ça leur rappel leur enfance, ensuite t’as la dernière partie qui découvre, parce qu’on ramène beaucoup de céréales que personne connait. Comme les Oréos quand ils sont sortis on les a eu en même temps tu ne pouvais pas les connaître avant donc les gens les ont découvert ici.

Partager twitter/ facebook/ Copier le lien